Cycle conférence TeS vendredi 27 mai 2016 _ Pagus Salinensis

Une soirée-conférence vient d'être organisée par l'association Tous en Sel dans la salle de réunion nouvellement créée à l'arrière de la maison du Sel d'Haraucourt.

Christian Herbé organisateur des cycles de conférences initiées par Tous en Sel a présenté en début de séance cette nouvelle activité lancée en 2016.

Notre cycle de conférences annuel a démarré le 27 mai à 20h30 à la maison du sel (annexe) la première traite de l’histoire en Pays du Saulnois et de l’exploitation du sel dans cette région de lorraine sous le titre PAGUS SALINENSIS présenté par Roger RICHARD de l’association des Amis du SAULNOIS. 

16 septembre à 20H30 à Haraucourt, Conférence sur la chute du mur de Berlin vue par un militaire français en poste en Allemagne.

18 novembre à 20H30 à Buissoncourt, conférence intitulée "la gare de Romémont" où le point sera fait sur les travaux de recherche de la voie ferrée militaire qui, pendant la 1ère guerre mondiale, reliait l'usine d'armement de Dombasle aux postes d'artillerie de notre secteur. 



Le sel dans le Saulnois

clic sur l'image
Roger Richard conférencier, Président de l'Association des Amis du Saulnoy a pendant 1 h 30 développé toute l'histoire liée au Sel dans la vallée de la rivière Seille. Il a su également parler tout au long de son récit de la flore spécifique du domaine salifère, mais également de toute la végétation qui venait s'installer sur les sites après le passage des industries du sel.

Il est vrai que l'exploitation du sel dans le secteur de la Moselle remonte depuis la nuit des temps, pour preuve, le briquetage de la vallée de Marsal 300 ans avant Jésus-Christ. 

Roger Richard a également parlé de l'ensemble des salines du Saulnoy et de celles exploitées pour le compte de la France. Celle ducale de Château-Salins a vu le jour en 1738 au début du règne de Stanislas ou encore celle de Dieuze devenue saline royale en 1766, elles connurent un essor formidable juste avant la révolution.

Avant la guerre de 1970, dans le bassin Dieuze-Sarralbe, les salines étaient localisées sur les communes de Sarralbe, Dieuze, Château-Salins, Vic-sur-Seille et Moyenvic, aujourd'hui toutes les exploitations sont arrêtées. 

Ensuite, la Moselle a été occupée par l'Allemagne et la vallée de la Seille devint le secteur géographique le plus au sud de l'Allemagne. Comme au sud de la France, la vallée de la Seille avait plus de soleil que le reste de l'Allemagne et elle va se développer principalement dans le secteur viticole. 
La vallée de la Seille deviendra alors le plus important producteur de vin d'Allemagne.

Le conférencier fait remarquer également que l'Abbé Grégoire était vicaire à Château-Salins en 1775 et qu'un vitrail situé au musée d'Emberménil permet de voir l'église et juste à côté un porche de la saline. 



Cette conférence suivie par un public passionné d'histoire du sel a rencontré un franc succès. À la fin, un pot de l'amitié a permis à chacun de pouvoir parler de manière décontractée avec le conférencier. 

La prochaine conférence, le 16 septembre à 20 h 30 parlera de l'effondrement du mur de Berlin et ensuite, à Buissoncourt, le 18 novembre à 20 h 30, un exposé intitulé "la gare de Romémont" évoquera des travaux de recherche sur la voie ferrée militaire qui, pendant la 1ère guerre mondiale, reliait l'usine d'armement Perbal de Dombasle aux postes d'artillerie de notre secteur. 
ConfTeS2016/FD/db